Yamaha WX7 – Wind MIDI Controller + BT7 – Power/MIDI Pack + WT11 – FM Wind Tone Generator — Le souffle digital

Réparation de mes instruments numériques à vent, les Yamaha WX7 – BT7 qui sont restés trop longtemps inutilisés au fond d’un placard, et aussi du WT11

Les WX7 et BT7 ont été commercialisés en Europe en 1988 et les WX11 et WT11 en 1989. Tous ces équipements MIDI ont maintenant plus de 30 ans d’âge et le temps les a plus ou moins impactés, plutôt plus que moins.
Il est maintenant grand temps de faire la révision tridécennale de mes équipements à vent MIDI.

Note : Environ 10 ans plus tard en 1998, ce fût au tour du WX5, le 3ème et dernier de la série WX, qui offre plus de possibilités que les WX7 / WX11.
WX5 = WX7 + BT7 intégré dans le corps de l’instrument à vent MIDI et des fonctions supplémentaires par rapport au WX7. De ce fait, la maîtrise du WX5 est plus délicate – difficile, dans l’ordre croissant, que celles des WX11 et WX7 (voir documentation ci-après).

ATTENTION aux Arnaques concernant les Produits d’Occasion !

On trouve de tout sur le Web concernant la revente des Yamaha WX7+BT7, WX11+BT7 et WT11. Je vois des prix de vente de plusieurs centaines d’euros, même au dessus des 500 €. C’est de la pure arnaque de la part de ces vendeurs indélicats qui veulent se faire payer tout ou partie de leur nouvel instrument par des pigeons glanés sur Internet. Soyons sérieux, pourquoi vouloir débourser ces sommes astronomiques pour de très vieux coucous dont nous ne sommes même par sûr qu’ils fonctionnent encore correctement et que pour le même prix nous pourrions acquérir un Instrument à vent MIDI tout NEUF. De plus, s’il faut les réparer (ils ont plus de 30 ans d’âge), il est (presque) impossible maintenant de trouver des pièces de rechange Yamaha. Alors, que faire ?
– Soit l’on peut acquérir un kit WX7+BT7 / WT11 -ou- WX11+BT7 / WT11 complet (avec TOUS les accessoires listés dans leur documentation), en bon état et totalement fonctionnel pour disons ± 100 euros sans le WT11 ou grand max. 150 euros avec le WT11, et l’on pourrait dire que cela vaut le coup.
– Soit l’on répare soi-même son matériel si l’on a quelques connaissances en électronique, en mécanique et que l’on trouve les composants / pièces détachées pour remplacer les défectueux, comme ici dans cet article.
– Soit l’on fait l’acquisition d’un instrument à vent MIDI neuf, moderne, plus performant et intégrant un générateur de sons/voix de qualité dans le corps même de l’instrument. En fonction des besoins et budget de chacun·e, il y a du choix sur le marché français, avec par exemple les marques Akai, Roland, Yamaha, et quelques autres.

◊ Sommaire

  • Introduction  (MàJ: 7/11/2021)
    • Documentation, Problèmes avec mes WX7 / BT7 / WT11, Yamaha Wind MIDI System Diagram et Schémas électroniques des WX7/BT7 et WX11/BT7
  • Yamaha BT7 — Boîtier Alimentation DC + MIDI pour la série WX Wind  (MàJ: 11/11/2021)
    • Démontage, Diagnostic, Circuit imprimé « JK » et Réparation :  √  😎
  • Yamaha WX7 — Contrôleur à vent MIDI multi-instruments (clarinette, flûte, saxophone, etc.)  (MàJ: 29/11/2021)
    • Démontage, Diagnostic, Circuit imprimé « DM » et Réparation :  √  😎
  • Yamaha WT11 — Générateur de sons FM pour Contrôleurs à vent MIDI WX  (MàJ: 5/12/2021)
    • Démontage, Diagnostic, Circuit imprimé « DM » et Réparation
  • Yamaha WX7 — Table de doigté au standard Boehm
  • Polyphone Sound Editor — Éditeur libre de banque de sons (SoundFonts)
    • Modifier et/ou créer une/des banque·s de sons pour les WX7, WX11 et WX5

♦ Introduction

Ci-après une copie de deux publicités Le souffle digital de YAMAHA Musique France qui ont été publiées dans les revues spécialisées de l’époque. Ces deux Contrôleurs MIDI à Vent associés à ces deux Expandeurs MIDI spécialisés ont été une vraie petite révolution dans le monde des instruments de musique numérique… il y a plus de 30 ans.

Yamaha WX7 + WX11 — Wind MIDI Controllers -&- Yamaha TX81Z + WT11 — FM Wind Tone Generators

• Documentation officielle Yamaha (English)

Si vous voulez en savoir plus sur la synthèse FM (Frequency Modulation) appliquée à la musique électronique, consultez cet excellent ouvrage de référence :

• Configurations utilisées et Résultats avec mes WX7 / BT7 / WT11 / TX81Z

  • PROBLÈME #1 — avec le BT7 alimenté par un bloc secteur 220V AC / 12V DC
    WX7 <=> avec/sans Mini-DIN Extension Cable <=> BT7 => TX81Z
    : Quelques sautes d’humeur.
    Ici le WX7 est alimenté par le BT7 et le trafic MIDI-OUT (DIN standard) passe par le BT7.
  • PROBLÈME #2 — avec le BT7 alimenté par un bloc secteur 220V AC / 12V DC
    WX7 <=> avec/sans Mini-DIN Extension Cable <=> BT7 => WT11
    : Quelques sautes d’humeur et aussi dysfonctionnements.
    Ici le WX7 est aussi alimenté par le BT7 et le trafic MIDI-OUT (DIN standard) passe toujours par le BT7. Mais le comportement du WX7 est plus aléatoire qu’avec le TX81Z.
  • PROBLÈME #3 — le BT7 n’est pas utilisé
    WX7 <=> Mini-DIN Extension Cable <=> WT11
    : Ne fonctionne plus du tout ! Bizarre – bizarre ! Vous avez bizarre ?
    Ici le WX7 est directement alimenté par le WT11 et la connexion MIDI-OUT se fait directement entre les 2 appareils MIDI en utilisant le câble prolongateur Mini-DIN (DC Power + MIDI) fourni par Yamaha avec le WX7.
  • PROBLÈME #4 — le WT11 ne garde plus en mémoire les Paramètres / Réglages Utilisateur -et aussi- il ne reconnaît plus le WX7 quand il est branché directement sur la prise WX-IN (voir ci-dessus PB #3).

Yamaha Wind MIDI System | WX7 (+ BT7) / WX11 (+ BT7) => WT11 / VL70-m / TX81Z

Après investigations et essais avec différents blocs secteur ainsi que d’autres configurations MIDI avec mes TX81Z et WT11, le constant est de dire que ces deux derniers fonctionneraient correctement. Il me semble, pour l’instant, que les soucis proviennent plutôt de mes WX7 et/ou BT7 qui sont plus ou moins sensibles aux niveaux de tension d’alimentation continue (DC) appliqués ainsi qu’à leur qualité / pureté.

La première piste que je vais creuser est celle des condensateurs électrolytiques du BT7 (3x Radiaux) puis du WX7 (4x CMS) qui ont tous plus de 3 décennies. Par précaution, je les changerai tous les sept.
29/11/2021 : Rétrospectivement, c’était la bonne piste à creuser. Voir le détail des réparations dans le cours de l’article.

• Schéma électronique des Yamaha WX7 et BT7

Ce schéma a été tiré du Service Manual du WX7 et commenté / colorié par mes soins. Le WX7 possède 2x circuits imprimés double-face principaux estampillés DM et SW et le BT7 un seul simple-face appelé JK.

Yamaha WX7 + BT7 — Wind MIDI Controller + Power/MIDI Pack | Overall Circuit Diagram

Il y a donc en tout 7x condensateurs électrolytiques aluminium polarisés, 3x Radiaux (Radial Outlet) dans le BT7 et 4x CMS (SMD) dans le WX7.
BT7 – 3x Condensateurs électrolytiques à sortie radiale (Radial Outlet)
  • 100µF / 25V : Vin (12V) du Régulateur de tension (IC1).
  • 47µF / 16V : Vout (8V) du Régulateur de tension (IC1) ou (≤ 9V) des 6x piles AA 1,5V.
  • 4,7µF / 50V : Définit la fréquence de clignotement (avec F = ~2Hz / T = ~0,5s) de la LEDon (IC2) en cas de chute de la tension d’alimentation en dessous de 6,8V (utile quand alimenté par des piles).
WX7 – 4x Condensateurs électrolytiques à montage en surface (CMS)
  • 2x 47µF / 16 V : Vin (± 6,8 à 9,1V DC, en fait 11V DC sortant du WT11 avec WX7 réparé et connecté) et Vout (5V DC) du Régulateur de tension (IC3).
  • 47µF / 16V : Entre l’alimentation (5V DC) de l’Analog/Digital Converter (IC2).
  • 47µF / 16V : Temporisation du Reset (IC5) pour le CPU (IC1).

• Schéma électronique des Yamaha WX11 et BT7

Bien que l’objet de cet article soit le trio WX7 + BT7 + WT11, j’ai ajouté le schéma électronique du duo WX11 + BT7 pour celles et ceux qui rencontraient le même type de problèmes avec leur instrument à vent MIDI de 2ème génération.

Yamaha WX11 + BT7 — Wind MIDI Controller + Power/MIDI Pack | Overall Circuit Diagram

Comme nous pouvons le constater, le WX11 (WX de 2ème génération) est très similaire au WX7 (WX de 1ère génération). Il y a juste quelques fonctionnalités que Yamaha a enlevées pour rendre le WX11 plus adapté aux nouveaux venus à ce type d’instrument à vent numérique.
Par contre, le BT7 livré avec est bien identique pour les deux instruments de musique.

♦ Yamaha BT7 — Boîtier Alimentation DC + MIDI

Après l’ouverture du boîtier du BT7 en dévissant les 6x vis à l’arrière, je me suis rendu compte que j’y avais oublié les 6x piles Alcaline, qui bien entendu ont coulé (Murphy). Je sais, si l’on n’utilise pas pour un certain temps, voire un temps certain, un appareil avec des piles, il faut obligatoirement les retirer. Mais comme écrit plus haut, j’avais égaré mes WX7 et BT7 au fond d’un placard. Je suis maintenant bon à nettoyer tous les contacts en cuivre qui ont été oxydés. Il ne semble pas y avoir eu d’autre dégât causé par ces coulures d’acide.

Yamaha BT7 — Power/MIDI Pack for WX7 & WT11 – Wind MIDI Controllers

Je vais changer les 3x vieux condensateurs électrolytiques aluminium par des tout neufs que j’ai dans mes boîtes de composants passifs. Puis, je referai mes tests pour les PB #1 et PB #2 ci-dessus.

Note : Les tout premiers exemplaires du BT7 livrés avec les WX7 étaient sérigraphiés « YAMAHA WX7 » (comme sur la photo ci-dessus), puis plus tard « YAMAHA BT7 » pour le WX11 ou quand il était vendu seul.

Astuce : Si l’on a égaré, cassé ou besoin d’acquérir un BT7 (qui est hors de prix en occasion), le plus simple est de réaliser soi-même (DIY) sur une petite carte de prototypage l’équivalent de la carte « JK » d’origine (sans les filtres EMI ou avec c’est mieux) et de la mettre dans un boîtier fait maison (avec ou sans les piles). Le matériel « PCB + les Composants actifs et passifs + les Connecteurs/Prises + le Câble » devrait revenir à moins de 15 € (quinze euros) tous frais compris dans toute bonne boutique asiatique en ligne.

• Réparation du BT7 / Pbs #1 et #2

J’ai changé les 3x Condensateurs électrolytiques aluminium polarisés par des tout neufs (voir détail plus haut) et augmenté la valeur pour les deux en entrée/sortie du régulateur de tension.
J’en ai profité pour faire de même avec les 3x (pas 2x comme sur le schéma) Condensateurs céramiques « standard » de 10nF (103) que j’ai remplacés par des 100nF (104) Céramiques « multicouche monolithique » pour améliorer le filtrage EMI/RFI.
Le remplacement de ces 6x condensateurs ne présentent aucune difficulté particulière car ce sont des composants à sorties radiales. Sur l’image ci-dessous, ils sont tous marqués avec un point rouge.

Note : J’ai aussi repositionné correctement le Radiateur en aluminium du Régulateur de tension, le 7808 (+8V), car l’écrou qui les maintient ensemble sur le PCB s’était desserré. Le bord droit du radiateur avait dangereusement glissé tout près des 3 broches du 7808 et l’accident était tout proche. Je l’ai aussi éloigné du M5232L en le remontant un peu afin que le radiateur ne touche/chauffe pas ce circuit intégré.

Yamaha BT7 — Power/MIDI Pack for Yamaha WX7 & WX11 — Capacitors replacement on « JK » PCB

Tous les contacts en cuivre pour les piles, qui ont été oxydés suite à une coulée d’acide, ont été proprement nettoyés.

Note : Dans le cas de l’utilisation d’un bloc d’alimentation secteur, Yamaha recommande d’utiliser son Modèle PA-1 (Output DC12V / 300mA / [+] sur broche du milieu). Si l’on utilise un bloc secteur d’une autre marque, bien s’assurer de la compatibilité et de la qualité de celui-ci. Évitez les alimentations à découpage qui engendrent un bruit électromagnétique relativement important -même- si elles possèdent un bien meilleur rendement que les alimentations linéaires !

J’ai refait tous mes tests pour les Problèmes #1 et #2 (voir plus haut) et ils ont bien disparu, que le BT7 soit alimenté par des piles internes ou par une alimentation externe (plusieurs modèles linéaires, Yamaha et d’autres, ont été utilisés).
Ces deux problèmes sont maintenant solutionnés.  √  😎

♦ Yamaha WX7 — Contrôleur à vent MIDI

Ci-après les photos de comment accéder à la carte-mère DM du WX7, puis un gros plan dessus avec un focus sur les 4x condensateurs électrolytiques CMS de 47µF / 16V à changer.

Yamaha WX7 — Wind MIDI Controller | Accessing to the « DM » PCB

Si le bec (l’embouchure) du WX7 n’a pas été retiré depuis longtemps, celui-ci peut être « collé » à l’embout en caoutchouc duquel sort la tige de détection de pression des lèvres. Dans ce cas, il faut exercer de très petits et fermes mouvements de va-et-vient horizontaux (voire verticaux) pour dégager ce bec. Au remontage, pensez à mettre une très fine couche de lubrifiant pour instrument de musique à vent (gendre crème pour flûte à bec) autour de l’embout en caoutchouc ainsi que sur les 2x joints en caoutchouc du bec.
Le démontage du cache « YAMAHA WX7 » ne présente aucune difficulté particulière.

Yamaha WX7 — Wind MIDI Controller | Giving room to the « DM » PCB

Une fois les 4x (2×2) vis enlevées, nous pouvons dégager la carte-mère « DM » de son logement pour accéder à l’ensemble de ses composants. Pour encore plus d’aisance, nous pouvons débrancher avec soin les 4x nappes de fil des connecteurs (2x sur la face supérieure et 2x sur la face inférieure).

Attention : Lors du remontage et de la remise en place du PCB « DM », bien repositionner et délicatement au fond de la goulotte, tous les fils, nappes plates et tuyau d’écoulement de l’air (long tube blanc) ainsi que l’IC3 car le tout y entre avec un chausse-pied. Ne jamais-jamais forcer !

Yamaha WX7 — Wind MIDI Controller | Zoom on the « DM » PCB

Remarque : Si le NJM7905 (IC3) – Régulateur de tension négative 5V doit être changé, il faut s’assurer -pour éviter un court-circuit destructeur- que c’est bien une version dont le Radiateur intégré est isolé sur tous les côtés (boîtier TO220-F) car son Vinput (broche #2) y est directement relié. Sinon, il faudra obligatoirement l’isoler manuellement (LM7905 ou équivalent avec boîtier classique TO-220 et donc radiateur apparent) avec, par exemple, du ruban isolant adhésif approprié.
Yamaha utilise une astuce technique avec l’IC3. En partant d’une tension continue de ~8V (BT7) à ~9,1V (WT11 et VL70-m) à son entrée, nous obtenons en sortie une tension de +5V régulée et une autre variable de -3 à -5V (non régulée) par rapport à la masse (référentiel) sur la carte-mère « DM ».

Sur la photo ci-dessus en bas à gauche, j’ai repéré les 4x condensateurs électrolytiques CMS de 47µF / 16V et indiqué leur position / fonction, REGo : Vout du Régulateur IC3, REGi : Vin du Régulateur IC3, RST : Reset IC5 et ADC : Vdd de l’Analog/Digital Converter IC2. Voir le schéma électronique du WX7 plus haut.

J’ai passé commande de condensateurs électrolytiques aluminium de 47µF / 25V (au lieu de 16V car le WT délivre en fait du 11V DC ! au lieu des 9,1V attendus) à montage en surface (CMS) qui sont donnés pour être opérationnels pendant au moins 2.000 heures @ 105°C / 25V . Comme on double ± la durée de vie de ce type de condensateurs à chaque diminution de 10°C de leur température de fonctionnement, cela nous donne une durée de vie très théorique de 256.000 heures à 35°C, soit environ près de 30 ans ! J’ai bien dit théoriquement car d’autres facteurs sont aussi à prendre en considération !

• Réparation du WX7 / Pb #3

Bonne nouvelle : Les condensateurs électrolytiques aluminium polarisés CMS (SMD) de 47µF / 25V / -40°C ∼ +105°C / D = 6,3 x H = 5,4 mm (à peu près la taille des anciens) sont arrivés. Ils sont bien conformes à ma commande.

Mauvaise nouvelle : Avec mon équipement traditionnel pour composants à sorties axiales/radiales, j’ai eu du mal à proprement dessouder le 1er condensateur CMS (REGo). Le collage des pistes au circuit imprimé est vraiment très/trop fragile même en utilisant un petit fer à souder de 25W équipé d’une panne conique de 1 mm au bout et en exerçant une force plus que modérée sur la base en plastique du condensateur CMS.

Techniques alternatives : Utiliser 2x petits fers à souder indépendants en même temps. Ce n’est ni pratique ni vraiment efficace car les deux mains sont occupées. La participation d’une tierce personne est nécessaire.
Je pourrais aussi utiliser la technique du couper/dessouder/nettoyer en plusieurs fois où l’on coupe les condensateurs CMS à leur base – pince coupante dans l’axe des pattes afin de ne pas leur tirer dessus – mais cela entraîne inévitablement des coulures d’acide des condensateurs électrolytiques sur le circuit imprimé qui semble déjà fragile.
Dans les deux cas, il y a aussi un manque de place autour des condensateurs électrolytiques qui limite la faisabilité de ces techniques alternatives (2x fers à souder indépendants et pince coupante).

Solution finale : Donc pour les 3x condensateurs CMS suivants, j’ai changé de technique et fais l’acquisition d’une Pince de fer à souder/dessouder/pincer spéciale CMS – de type Tweezers – à brancher directement sur le secteur (220/240V∼ ou 110/130V∼). Ce type de pince est plutôt rare car la très grande majorité se branche en 24V (connecteur spécial) sur une station de soudage qui est beaucoup plus chère (au moins 60 €). Une pince chauffante Tweezers permet facilement de dessouder/souder en même temps les deux côtés d’un composant CMS (condensateur, résistance, diode, circuit intégré, etc.) en utilisant un jeu de pannes adaptées (2/3/5/10/15/20/30mm).

Yamaha WX7 — Unsoldering SMD Electrolytic Capacitors with ZD-409 Tweezers on « DM » PCB

J’ai reçu mon Tweezers Soldering IronZhongdi ZD-409 / 220-240V∼ 50Hz (2x 24W = 48W / 2x pannes de 2mm) avec Fiche secteur + Terre (Type « New F » – compatible avec les prises Types E/FR & F/GE ainsi qu’avec celles d’une grande partie de l’UE) @ 18 € TTC, livraison comprise.

Il n’y a pas photo comparée à ma 1ère tentative avec un simple fer à souder. Cette pince chauffante fait vraiment des merveilles pour le dessoudage, ici, des condensateurs électrolytiques CMS qui s’enlèvent proprement en quelques secondes sans outil supplémentaire et sans décoller les pastilles en cuivre. Il faut juste faire attention à ce que les deux pannes ne touchent pas le corps des composants avoisinants.

J’ai nettoyé les pastilles sous les condensateurs, les ai ré-étamés et remis d’équerre celle qui s’était décollée (à droite du « L » sur l’image ci-contre) lors du dessoudage du premier condensateur REGo. J’ai mis en place les 4x nouveaux condensateurs électrolytiques CMS en me servant des carrés blancs sérigraphiés sur le PCB et soudé les pattes par capillarité. Ces pattes ne dépassant que de ± 0,5mm de part et d’autre de la base en plastique, il faut faire extrêmement attention à ne pas créer de court-circuit entre celles-ci et le corps en aluminium des condensateurs CMS !
Entre ces deux techniques : utiliser le Tweezers Soldering Iron ou un simple fer à souder, chacune d’elles ayant ses avantages et inconvénients, j’ai finalement opté pour la dernière qui est ici plus simple à mettre en œuvre.

Yamaha WX7 — Wind MIDI Controller — Capacitors Replacement & Addition on « DM » PCB

Note : Sur le WX11 par rapport au WX7, Yamaha a amélioré le découplage / filtrage des alimentations.
– En Entrée/Sortie du Régulateur de tension du WX11, Yamaha a mis 2x condensateurs céramiques de 100nF, au lieu d’un seul de 10nF en Entrée sur le WX7. J’ai donc ajouté 2x condensateurs de 100nF (104) directement entre les 3x broches (#1/2 et #1/3) du NJM7905 (IC3) sur la carte-mère « DM » du WX7.
Le soudage de ces 2x condensateurs céramiques de 100nF sur les 3x pattes du régulateur de tension -5V n’a pas été aisé car celles-ci étaient fortement oxydées et il a fallu d’abord les nettoyer tant bien que mal.
– Sur le +5V du CPU (voir pin #33 sur les schémas) du WX7 il y a ni condensateur de découplage ni condensateur de filtrage au contraire du WX11. Je verrai à ajouter, si nécessaire, 2x condensateurs radiaux entre Vcc (+5V – pin #33) et Vss (0V – pin #44) du CPU, 1x 10µF (voire 47µF) électrolytique et 1x 100nF céramique. Sur la carte-mère « DM » du WX7 le meilleur endroit semble être sous EMI1 (F1) – le filtre d’alimentation du CPU.

J’ai refait tous mes tests pour le Problème #3 (voir plus haut) et il a bien disparu. Je peux à nouveau brancher directement mon WX7 avec son Câble prolongateur WX (Mini-DIN MIDI-Out/DC-In) de 5 mètres sur mon WT11 et tout refonctionne à la perfection.
Ce problème est maintenant solutionné.  √  😎

♦ Yamaha WT11 — Générateur de sons FM pour instruments à vent MIDI WX

Aujourd’hui mes paramètres / changements personnels ne sont plus sauvegardés par la RAM de mon WT11.
Dans un premier temps sur mon WT11, je vais changer la pile au lithium CR2032 de 3V (cercle orange à gauche sur l’image ci-dessous) qui a rendu l’âme par un modèle à souder compatible mécaniquement ou mieux par une paire Support pile + Pile CR2032.

Idem pour mon Expander multitimbral Yamaha TX81Z où la pile au lithium CR2032 a aussi rendu l’âme. Je vais le démonter et faire de même que sur mon WT11.

Note : Grâce à la compatibilité des voix entre les WT11 et TX81Z (module rack) / DX11 (version clavier du TX81Z), ces derniers permettent d’éditer / créer de nouvelles voix qui une fois chargées dans la mémoire utilisateur (Bank 1) du WT11 peuvent y être utilisées pour créer de nouvelles combinaisons de performance (voix + effets + réglages LFO) adaptées aux WX7 / WX11 / WX5.
On peut aussi utiliser des éditeurs logiciels de voix FM qui ont été développés pour les TX81Z / DX11.

Yamaha WT11 — FM Wind Tone Generator | « DM » PCB

Suite au remplacement des condensateurs -principalement- électrolytiques aluminium sur mes BT7 et WX7, j’ai résolu les Problèmes #1, #2 et #3 (voir détail plus haut).

Mais après ouverture de mon WT11, j’ai constaté sur celui-ci une « incohérence potentielle » au niveau du Module régulateur de tension Sharp PQ09R05 (Internal Diagram D). Après analyse, celui-ci fournit 11V DC (au lieu des 9,1V normalement attendus) qui sont délivrés par le WT11 (prise WX) au travers du câble prolongateur WX de 5 mètres à l’entrée du régulateur de tension (IC3) du WX7. Ces 11V DC sont constants tout au long de la chaîne DC (WT11 / PQ09R05 => WX7 / NJM7905).
Ne trouvant aucun schéma électronique du WT11 librement disponible sur la toile, il m’est difficile de dire si cette situation est normale ou pas. La broche #4 du PQ09R05 permet de faire varier en (+) ou en (-) sa tension de sortie nominale de 9,1V (broche #2) dans une certaine plage qui m’est inconnue pour l’instant (documentation disponible trop succincte).

Pour ouvrir le WT11 et accéder à sa carte-mère, il faut procéder de la manière suivante
  • Avant toute intervention : Débrancher le Bloc d’alimentation secteur – ici Yamaha Modèle PA-1505 (Output DC15V / 500mA / [+] sur broche du milieu), tous les périphériques connectés au WT11, et passer son commutateur Power en position ON (Marche) pour éliminer les tensions résiduelles et faciliter la sortie de la carte-mère du châssis.
  • Recommandation : Relier au moins votre corps et votre support direct de travail à la terre avec des systèmes antistatiques adéquats pour éviter les décharges électrostatiques (ESD) de « plusieurs dizaines de milliers de volts » entre vous et la carte-mère. Sinon, cela peut être mortel pour toute l’électronique sur laquelle vous travaillez !
  • Retourner le WT11 du côté de sa face inférieure, dévisser les 11x vis au dos sur le pourtour et les 3x vis à l’arrière de l’Expandeur.
  • Retourner l’appareil, tirer sur le bouton Volume pour l’enlever et soulever la coque noire supérieure pour la déposer.
  • Dévisser la vis sous l’écran LCD qui maintient le grand cache en cuivre (isolé côté composants) et l’enlever.
  • Dévisser les 5x vis qui maintiennent la carte-mère au châssis et la vis du petit radiateur métallique en forme d’équerre (au dessus des 2x régulateurs de tension) à gauche sous le commutateur Power-SW. Prendre soin de ne pas abîmer la pastille isolante sous le module régulateur Sharp PQ09R05 (Internal Diagram D), sinon gare au court-circuit après remontage !
  • Sortir la carte-mère en la soulevant légèrement tout en la tirant vers l’avant. Prendre soin de ne pas tordre le régulateur Motorola AN7805F (boîtier TO220-F isolé électriquement) en accrochant l’écrou serti sur le châssis ainsi que du grand cache isolant posé au fond du châssis sous la carte-mère !
  • Repérer et ranger soigneusement les 21x vis et le serre-câble d’alimentation secteur en plastique.
  • Attention à ne pas vous couper avec les bords tranchants du châssis métallique !
  • Lors de la manipulation de la carte-mère « DM » (sortie du châssis), prendre soin de ne pas plier les pattes des 2x régulateurs de tension car cela se fait très/trop facilement (j’en ai fait l’expérience) !
Note : Les 3x circuits intégrés estampillés Yamaha
  • YM2414B — Synthèse FM OPZ (Frequency Modulation – OPerator type Z) – Polyphonie à 8x canaux FM (mono) / 4x opérateurs par canal / 8x algorithmes / 8x formes d’ondes / Double LFO (Low Frequency Oscillators)
    Remarque : Le rack Expander multitimbral Yamaha TX81Z utilise aussi le YM2414 (mais sans le B).
  • YM3419 — 10x Effets sonores numériques (Internal Digital Effects)
  • YM3017 — Convertisseur Numérique/Analogique (DAC – Digital-to-Analog Convecter)

• Réparation du WT11 / PB #4

Remplacer la pile CR2032 (3V) qui est actuellement soudée sur la carte-mère « DM ».

À suivre quand j’aurai reçu ma commande…

♦ Enjoy! Have great PLAY & FUN with your WX7!

Yamaha WX7 — Contrôleur à vent MIDI (1ère génération)

Le Yamaha WX7 utilise le standard de doigté Böhm et, dans des conditions normales, peut être joué sur deux octaves. Cinq touches spéciales de transposition d’octave (-2 à +3) permettent d’étendre la gamme totale de l’instrument à plus de sept octaves. Le WX7 peut faire varier la hauteur du son par pression des lèvres sur la anche aussi bien que par une molette d’effet de hauteur (Pitch Bend Wheel) commodément située. Et l’on peut contrôler le volume, le vibrato et le timbre de la source de son MIDI connectée par la façon de souffler (intensité du souffle) dans l’instrument à vent.

Yamaha WX7 — Boehm Fingering Chart (Normal Pitch & Octave Transpose)

La clé normale pour jouer du WX7 est le DO (C) correspondant à celui d’une flûte ou d’un hautbois.
En utilisant les commutateurs DIP #3 et #4 de l’instrument, nous pouvons transposer :
– vers le bas en SI bémol (Bb) correspondant aux saxophones soprano, ténor ou basse et à la clarinette,
– vers le haut en MI bémol (Eb) correspondant à des saxophones sopranino, alto ou baryton,
– et encore d’une octave vers le haut en DO 8va.

♦ Polyphone Sound Editor (PSE) — Éditeur libre de banque de sons (SoundFonts)

Un bon Contrôleur à vent MIDI comme ici le Yamaha WX7 sans un bon Synthétiseur MIDI adapté, matériel ou logiciel, est comme un jour sans soleil ou une tarte aux pommes normandes sans crème fraîche.

Parmi les synthétiseurs matériels qui sont adaptés à la série des WX de Yamaha, nous avons au moins les Yamaha TX81Z, WT11 et VL70-m (voir plus haut leur documentation) mais leur production est arrêtée depuis longtemps, et les ixièmes mains d’occasion que l’on trouve sur le Web sont à des prix exorbitants.

Les synthétiseurs logiciels spécialisés et propriétaires coûtent extrêmement chers et il ne tournent pas tous sous tous les systèmes d’exploitation. Les synthétiseurs logiciels spécialisés et libres, eux, ne sont pas du tout légion pour les instruments à vent MIDI (effet marché niche).

Une autre approche existe. Elle est plus économique, démocratique, instructive et amusante. Modifier une/des banques de sons libres et/ou en créer à partir de zéro avec un Éditeur libre de banque de sons pour les adapter à la série WX de Yamaha et aussi à ses besoins / goûts.

Pour mémoire
Le Yamaha WX7 peut envoyer les MIDI Channel Voices Messages suivants :
– Basic Channel : 1 (default 1x note), or 1+2 (alternative 2x notes) or 3+4 (alternative 2x notes),
– Note Number (20-122), Velocity Note On (1-127), Note Off (velocity=0),
– AfterTouch Pressure (alternative to Breath Control), Pitch Bender (7-bit), Program Change (0-4),
– Breath Control (Control Change = CC #2) and Volume (Control Change = CC #7).
Voir plus haut dans la documentation de cet instrument à vent MIDI la page MIDI Implementation Chart.

Parmi un tout/trop petit nombre de candidats sous GNU/Linux, je vous recommande POLYPHONE Sound Editor qui est un excellent logiciel libre dont le développement est suivi et qui tourne sous les systèmes d’exploitation libres GNU/Linux, et aussi propriétaires macOS et Windows. Prévoyez du temps pour sa prise en main, encore plus pour sa maîtrise, et plus encore pour créer vos propres sons pour instruments à vent compatibles avec les Contrôleurs à vent MIDI de la série WX de Yamaha !

POLYPHONE Sound Editor v.2.2.0 under GNU/Linux Operating system

Pour ma part, j’utilise Polyphone Sound Editor sous différentes versions de GNU/Linux dont Linux Mint 20 (PSE – paquet FlatPak) basée sur Ubuntu 20.04 -et- Manjaro 21 (PSE – paquet Community) basée sur Arch Linux. Polyphone s’installe facilement depuis la Logithèque de ces deux distributions. Sous les distributions GNU/Linux, Polyphone Sound Editor est compatible avec ALSA (Audio/MIDI) et JACK (Audio/MIDI).

Note : J’ai aussi testé Polyphone sur mon Raspberry Pi 400 sous Ubuntu ARM MATE 21.10 (64-bit). Il fonctionne bien mais le RPi 400 n’est pas assez puissant (par manque de ressource CPU suffisante) pour une utilisation satisfaisante de cet éditeur convivial de banques de sons.

• POLYPHONE Sound Editor
  Créer vos propres instruments à vent MIDI pour jouer vos musiques favorites