LUBRIZOL

« Nous pouvons vivre et travailler tout à fait normalement », a assuré le préfet de Seine-Maritime, ajoutant qu’il n’y avait pas « de difficulté sur la qualité de l’air »…

FLASH INFO« Les retraités pourront bénéficier d’une pension complète s’ils acceptent d’aller vivre à Rouen ! »

Pension complète à Rouen après le méga-incendie méga-toxique chez Lubrizol Seveso – 18/11/2018 😆

Venez découvrir la toute nouvelle station thermale « Lubrizol -certifiée- Seveso » de la Chaîne des Empoisonneurs Pétrochimiques. Elle est implantée au cœur même de la Métropole de Rouen Normandie, à deux pas du centre historique de la cité médiévale et de la Seine. L’État et ses représentants vous garantissent, droit dans les yeux, que vous y respirerez un « bon air pur thermal » bien pollué par les sites Seveso environnants.
Alors, si vous voulez devenir à coup sûr un·e centenaire et en bonne santé, venez très vite vivre à Rouen-la-Thermale !

LUBRIZOL Coupable, ÉTAT Complice !
L’Empoisonneur LUBRIZOL doit déménager hors de la Métropole de Rouen Normandie !

Comment et pourquoi les élus locaux, dont le maire de Rouen – président de la Métropole et le président du Conseil régional de Normandie, le préfet de Seine-Maritime et l’État français peuvent-ils laisser perdurer la présence de la Multinationale Multimilliardaire LUBRIZOLune méga-bombe chimique classée Seveso ‘seuil haut’ — au cœur même d’une grande agglomération comme la Métropole de Rouen qui compte 500.000 habitants ? Business is business, même hautement toxique !

♦ Dernières nouvelles de la Catastrophe Industrielle et Sanitaire perpétrée par les Criminels Industriels LUBRIZOL et Normandie Logistique @ Rouen

À Rouen, les services de l’État relèvent des infractions sur le site de l’usine Lubrizol – 12/11/2019

Selon les résultats d’une inspection menée par la DREAL, celle-la même qui a autorisé les activités de Lubrizol et dont le directeur se tire au soleil !, plusieurs infractions ont été relevées sur le site de Lubrizol à Rouen…

L’Association des Sinistrés de Lubrizol, une nouvelle structure en quête de vérité à Rouen – 10/11/2019

L’ASL est une nouvelle structure en quête de vérité sur l’incendie de l’usine Seveso à Rouen. Elle s’est entourée de spécialistes pour agir…

Après l’incendie de Lubrizol, l’association Rouen Respire lance sa propre étude épidémiologique – 7/11/2019

Plus d’un mois après l’incendie de l’usine Lubrizol et de Normandie Logistique, l’association Rouen Respire a tenu mercredi 6 novembre 2019, sa deuxième réunion publique à la Halle aux Toiles de Rouen (Seine-Maritime). Face à une salle comble, les membres de l’organisation ont annoncé le lancement de leur propre étude épidémiologique pour analyser les conséquences du panache de fumée sur la population et l’environnement…

Incendie de l’usine Lubrizol de Rouen : « La catastrophe est à venir », prévient une spécialiste – 7/11/2019

« Un suivi doit être réalisé à partir de l’exposition, pour tous les habitants qui ont pu être impactés par l’incendie de l’usine. Pas seulement ceux qui présentent des blessures »… « Les conséquences se feront connaître sur le long terme. Les cas de cancer ne risquent pas d’apparaître en trois ou cinq ans mais dans 10, 20 ou 30 ans »… « La catastrophe est à venir. Il faut établir un suivi en commençant par les pompiers, les femmes enceintes »…

Mais puisque le président de la République française en personne, son Premier ministre et d’autres de son gouvernement, ainsi que le préfet de Seine-Maritime nous disent que tout va bien sur la Métropole de Rouen. Cet article doit être une « fake-news » de plus ! N’est-ce pas ?

« Si vous êtes près d’un site Seveso, fuyez ! » – 6/11/2019

Message très « humour noir » du patron pourtant empoisonneur de Normandie Logistique…

La prévention des accidents industriels est-elle suffisante ? – 6/11/2019

« Sur la gestion de crise, la qualité de l’information, l’organisation de la gestion de crise, il y a encore beaucoup à faire », alerte Yves Blein, le président d’Amaris, l’association des collectivités pour la maîtrise des risques technologiques majeurs…

Un rapport pointe l’impréparation de la France face aux risques industriels – 6/11/2019

À chaque catastrophe industrielle et sanitaire, l’État français et ses représentants en région ont l’air de découvrir une réalité vieille de plusieurs dizaines d’années !

L’enquête sur l’incendie de l’usine Lubrizol de Rouen confiée à des juges d’instruction… parisiens ! – 29/10/2019

La Justice française se réveille, enfin, un peu. Pas celle de Rouen mais celle de Paris pour limiter les manifestations de mécontentement des habitants de la Métropole.

♦ JUPITER au chevet du Mouroir de Rouen – 30/10/2019

JUPITER gouverne la terre et le ciel ainsi que tous les êtres vivants s’y trouvant, et il est aussi le maître des autres dieux.
Emmanuel 1er a enfin daigné descendre de son ciel pur ce mercredi 30/10 pour rendre visite au Mouroir de Rouen.

Avons-nous appris quelque chose de nouveau concernant la méga-catastrophe industrielle et sanitaire LUBRIZOL ?
NON – NON et NON, mis à part ses bla-bla-bla présidentiels habituels et son appui indéfectible au préfet de Seine-Maritime pour sa soi-disant bonne gestion de la méga-bombe chimique LUBRIZOL qui a explosée puis brûlée le 26/09/2019. Absolument rien au sujet des 10.000 tonnes, oui des dix mille tonnes, de produits chimiques et hautement toxiques qui se sont répandus dans l’atmosphère, les sols, les cours d’eau, les écoles, les bâtiments publiques et les habitations de la Métropole de Rouen et que les habitants-cobayes ont respirés à leur corps défendant.
Mais d’après le président de la République française, ce n’est qu’une fake-news de plus !
Et le maire de Rouen, qui est aussi le président de la Métropole Rouen Normandie, est resté muet comme un carpe qu’on vient de sortir de l’eau. C’est plus qu’affligeant pour cet élu, atteint par la limite d’âge, qui est sensé défendre d’abord les intérêts et la bonne santé des citoyens locaux !

C’est la chienlit au plus haut niveau de l’État français et de la Métropole de Rouen qui nous crachent ouvertement au visage leurs dédain et mépris ! Nous saurons nous en souvenir dans quelques mois.

Il faut dégager rapidement ces incompétents notoires !

Les Fake News Makers d’État | Entre ces deux présidents, l’entente est plus que cordiale. Il se réjouissent des fausses et fallacieuses informations (infox) qu’ils propagent à longueur d’année. Mais que fait la police des Fake News !

♦ Préfet de Seine-Maritime, Incompétent et Inhumain, Démission immédiate !

Lubrizol. Le préfet revient sur les systèmes d’alerte : ‘Nous avons identifié des marges de progrès’ – 28/10/2018

Marge de progrès évidente : Changer dès maintenant de préfet pour un·e qui se préoccupe vraiment, en bon père – mère de famille, de la protection et de la bonne santé des citoyens-habitants de la Métropole de Rouen !

Lubrizol : pourquoi l’enquête de santé sur la population fait débat – 28/10/2019

Du grand foutage de gueule de la part du préfet de Seine-Maritime et de l’État français avec un mépris renouvelé à l’égard des populations empoisonnées !

Incendie et explosions à l’usine classée Seveso Lubrizol, à Rouen : la journée heure par heure – 26/09/2019

Cela s’est passé ici et maintenant en région Normandie au cœur de la ville ROUEN, dans une agglomération de 500.000 habitants. Le préfet de Seine-Maritime, l’État français et le patron de l’entreprise hautement toxique LUBRIZOL – une méga-bombe chimique Seveso seuil haut – continuent de nous dire à l’unisson que cette méga-catastrophe industrielle – environnementale – sanitaire n’est pas plus grave que le feu d’une maison.
Ils nous prennent vraiment que pour des gogos et des cobayes crédules !

L’incendie de l’usine chimique Lubrizol vu depuis les hauteurs de Rouen (Seine-Maritime), le 26 septembre 2019. (ROBIN LETELLIER/SIPA)

Incendie de l’usine LUBRIZOL à Rouen

L’Incendie de l’usine Lubrizol à Rouen a eu lieu le dans une usine de produits chimiques de la société Lubrizol classée Seveso seuil haut (« à haut risque ») ; cette usine synthétise et stocke des produits chimiques (phosphorés et organosulfurés) destinés à être utilisés comme additifs pour lubrifiants. Pour des raisons encore inconnues, le feu a pris supposément dans les installations d’enfûtage et entrepôts et a touché une partie d’un site voisin. Un épais panache de fumée noire s’est formé, atteignant plus de 20 km. Ni morts ni blessés ne sont à déplorer selon les premiers bilans…

L’incendie de l’usine chimique LUBRIZOL à Rouen le 26 septembre 2019 au matin. (Daniel BRIOT)

LUBRIZOL & Normandie Logistique @ Rouen

• CRIME d’empoisonnement industriel contre les populations.

• Notre passé et notre présent sentent LUBRIZOL, notre avenir sent le CANCER.

• Avec LUBRIZOL, on meurt un peu chaque jour, mais pas trop vite…

LUBRIZOL Coupable, ÉTAT Complice !

• Les habitants de la Métropole de Rouen (~ 500.000 habitants dont ~ 100.000 pour Rouen) sont les cobayes de l’empoisonneur industriel LUBRIZOL avec l’aval du préfet de Seine-Maritime (Préfecture de S-M) et du directeur (sur le départ vers le soleil) de la DREAL Normandie.

• Les préjudices matériels, sanitaires et psychologiques des particuliers ne sont toujours pas pris en compte, ni par la multinationale LUBRIZOL – ni par l’ÉTAT ni par son représentant le préfet de Seine-Maritime.

• L’entreprise pétrochimique LUBRIZOL et l’ÉTAT français sont unis comme cul et chemise contre la protection de la bonne santé des populations de la Métropole de Rouen.

Venez respirer le ‘bon air pur’ bien pollué de la Métropole de Rouen !

♦ Le maire de Rouen et aussi président de la Métropole, droit dans ses bottes, est toujours pour la construction du futur Écoquartier Flaubert @ Rouen à seulement quelques centaines de mètres de l’usine méga-bombe chimique LUBRIZOL !

Après Lubrizol, quel avenir pour le quartier Flaubert de Rouen ? Une réflexion engagée – 11/10/2019

Rouen : un écoquartier en construction près de l’usine Lubrizol – 2/10/2019

Présentation de l’Écoquartier Flaubert – Métropole de Rouen Normandie

Mairie de Rouen / multinationale LUBRIZOL même combat contre les populations locales qui sont prises que pour des cobayes !

Cet Écoquartier Flaubert est l’un des plus grands chantiers urbains de France. 90 hectares dont 30 hectares d’espaces verts sur Rouen et Petit-Quevilly. Le long de l’avenue Jean-Rondeaux, la construction des premiers logements et bureaux sera achevée en 2021.
Ce nouveau quartier comptera 15.000 habitants (~ 15% de la population actuelle de Rouen) et sera le lieu de travail de plus de 5.000 personnes. Les travaux de dépollution, de comblements sont en cours. Les premières livraisons de bâtiments auront lieu d’ici 3 ans.
Mais depuis l’usine méga-bombe chimique LUBRIZOL à Rouen a explosé et brûlé ! Alors ?

♦ Le président du Conseil régional de Normandie et aussi ex-président des Régions de France

Un homme politique plutôt sympathique mais très réservé et extrêmement frileux sur la question du crime industriel perpétré par les entreprises pétrochimique LUBRIZOL et Normandie Logistique à Rouen. Il a fait le strict minimum syndical dans les médias et surtout il ne fait pas trop de vague pour ne pas froisser son ‘ami’ Jupiter.
Il est clair que ce n’est pas sur lui que les habitants de la Métropole de Rouen peuvent compter pour protéger leur bonne santé, défendre leurs droits de citoyens et se débarrasser de l’empoisonneur industriel LUBRIZOL.

Mais où est passé notre président de Région Normandie et ex- des Régions de France ?

Hervé Morin passe le relais à son homologue de Paca à la tête des Régions de France – 16/11/2019

Mais cet article ne nous apprend pas grand chose !

Hervé Morin demande « un suivi épidémiologique » après l’incendie de Rouen – 2/10/2019

Il dit des évidences, il ne fait pas trop de vagues et surtout il ne propose rien de coercitif contre Lubrizol et les sites Seveso !

Hervé Morin, président du conseil régional de Normandie : « Il y a des tas de dysfonctionnements » dans la gestion de l’incendie à l’usine Lubrizol – 1/10/2019

Il dit des évidences, il ne fait pas trop de vagues et surtout il ne propose rien de coercitif contre Lubrizol et les sites Seveso !

Incendie chez Lubrizol : la carte des communes de la Seine-Maritime touchées par la pollution – 30/09/2019

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

LUBRIZOL, un criminel industriel qui agit depuis des décennies en toute impunité avec la complicité de l’État et de ses représentants en région !

Pour le patron de Lubrizol, ce qui a brûlé à Rouen n’est « pas plus toxique qu’un incendie de maison ! » – 22/10/2019

Eric SCHNUR crache ouvertement son dédain et son mépris de patron industriel criminel aux visages de nos courageux et vaillants pompiers ainsi qu’aux populations intoxiquées de la Métropole de Rouen.
Le PDG international de LUBRIZOL est un grand menteur professionnel et un criminel industriel récidiviste toujours impuni par la Justice française !

Lubrizol : le récit du drame par le chef des pompiers – 23/10/2019

Dixit Jean-Yves Lagalle, directeur du service départemental d’incendie et de secours de Seine-Maritime : « Cette guerre, on a fini par la gagner. Les pompiers à chaque instant ont risqué leur vie pour sauver la vôtre », a rappelé le colonel. Le super-méga feu d’hydrocarbures et de produits chimiques a été maîtrisé le 26/09 à la mi-journée. 800 pompiers auront été mobilisés le jour de l’incendie et les suivants…

Incendie Lubrizol : « On est passé à côté d’un drame » – 23/10/2019

Les députés ont notamment recueilli le témoignage du Colonel Lagalle, responsable des sapeurs-pompiers de Seine-Maritime. Dans un verbe franc, l’officier a fait le récit d’une nuit noire soudainement déchirée par un «  feu hors-norme », qui a rapidement déversé « une minivague d’hydrocarbures qui avançait de proche en proche, un peu comme une coulée de lave » : « Je n’ai jamais vécu d’événements de telle ampleur », a confié l’officier aux cheveux grisonnants…

Eric Schnur, PDG international de Lubrizol, lors de son audition par les députés et les sénateurs à l’Assemblée nationale, le 22 octobre 2019. JACQUES DEMARTHON / AFP

Comment et pourquoi les élus locaux, dont le maire de Rouen – président de la Métropole et le président du Conseil régional de Normandie, le préfet de Seine-Maritime et l’État français peuvent-ils laisser perdurer la présence de LUBRIZOLune méga-bombe chimique classée Seveso ‘seuil haut’ — au cœur même d’une grande agglomération comme la Métropole de Rouen ? Business is business, même hautement toxique !

À Rouen, Lubrizol impose l’écologie au cœur des municipales – 25/10/2019

Plus d’un mois après cette méga-catastrophe industrielle et sanitaire, la Justice française se réveille, enfin, un peu. Pas celle de Rouen mais celle de Paris pour limiter les manifestations des habitants de la Métropole.

L’enquête sur l’incendie de l’usine Lubrizol de Rouen confiée à des juges d’instruction… parisiens ! – 29/10/2019

L’UNION fait la FORCE !

DÉFENDONS la Santé et l’Avenir de nos Familles en rejoignant vite les associations et collectifs indépendants comme :
Rouen Respire, Générations Futures, Robin des Bois, AVIPP, ANDEVA, Collectif Lubrizol, Association des Sinistrés de Lubrizol (ASL), Union des victimes Lubrizol, et/ou d’autres.
Recherchez sur Internet…

Remarque à JUPITER descendu tout droit du ciel pour nous enfumer grave :
L’État et ses représentants produisent bien plus de fake-news sur la méga-catastrophe industrielle et sanitaire des usines chimiques LUBRIZOL & Normandie Logistique @ Rouen que tous les réseaux sociaux réunis !

À suivre…