Retour vers le passé, la ville de Munich va abandonner LiMux… pour Big Brother Windows 10

Coup très dur pour le Logiciel Libre en Bavière. Le phare du Libre de Munich risque de s’éteindre pour laisser place de nouveau au trou noir Microsoft et à ses logiciels malveillants et propriétaires Windows 10 et Office ! L’histoire, résumée en quelques articles, du succès d’une migration qui se transforme en un revirement cinglant une quinzaine d’années plus tard ! Ou quand la puissance financière et politique de la multinationale multimilliardaire Microsoft dicte sa loi à une grande municipalité européenne et à ses citoyens ! Décembre 2013 LiMux : la grosse migration open source est bouclée – GénérationNT.com « Le projet de dix ans débouche sur un succès. La capitale bavaroise est passée à l’Open Source avec sa propre version […]

» Lire la suite

CHATONS, le collectif anti-GAFAM

CHATONS, le collectif anti GAFAM, vise à rassembler des structures souhaitant éviter la collecte et la centralisation des données personnelles au sein de silos numériques du type de ceux des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). « CHATONS » est le Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires. « CHATONS » est un collectif initié par l’association Framasoft suite au succès de sa campagne Dégooglisons Internet. Manifeste des CHATONS Des spectres hantent nos vies numériques : la concentration des services, l’insécurité de nos données personnelles, les menaces sur la liberté d’expression et le partage de l’information. Soumises à l’espionnage des multinationales et des États, les informations et les traces des comportements des citoyens sur Internet sont utilisées à des fins de publicité […]

» Lire la suite

Repair Café Rouen : Agenda du 1er semestre 2017

Ne jetez plus vos objets défectueux ! Allez les réparer et apprenez à les réparer ensemble. Favorisons le réemploi, limitons les déchets jetés et la surconsommation Présentation du Repair Café Rouen Le Repair Café est un atelier collaboratif qui permet de réparer et d’apprendre à réparer ensemble les objets que ses visiteurs lui apportent et qui seraient sinon probablement destinés à être jetés. Les réparations sont gratuites, pour être accessibles à tous et sensibiliser le public sur le fait que les choses peuvent être réparables et pas nécessairement à jeter et à racheter. Cependant des dons et adhésions à l’association sont aussi possibles. L’association Repair Café Rouen à été créée le 4 avril 2015. Le 1er Repair Café à eu […]

» Lire la suite

Mageia 6 « Désirée », la superbement bien nommée !

MAGEIA 6.0 (μαγεία « magie » en grec) — Système d’exploitation stable et sécurisé pour PC et serveur — Logiciel libre, coréalisé par des centaines de personnes Mise à jour : 28/02/2017 – Date de sortie de la prochaine version stable de Mageia 6.0 ? Nous pouvons aussi y participer. MAGEIA en aurait bien besoin ! La distribution libre GNU/Linux MAGEIA nous avait déjà fait le coup il y a 18 mois avec sa précédente version, la 5.0. Elle nous ressert le couvert pour son nouvel opus à venir, la 6.0 qui a déjà pris… plus de 6 mois de retard et ce n’est malheureusement pas fini… ⇒ 1/07/2016 : Ce qui aurait du arriver La prochaine étape vers Mageia 6.0 a […]

» Lire la suite

PC-BSD devient TrueOS, PC-BSD est mort. Vive TrueOS !

PC-BSD, l’une des plus célèbres distributions BSD (Berkeley Software Distribution) pour le bureau, tire sa révérence et fusionne avec TrueOS Je voulais tester la dernière version de PC-BSD, la 11.0 basée sur FreeBSD 11.0, mais il y a eu du rififi marketing chez PC-BSD / TrueOS ! Historique PC-BSD était un système d’exploitation basé sur FreeBSD. Sa version initiale 0.5 (bêta) est sortie le 15 avril 2005, basée sur FreeBSD 5.3. Malgré sa robustesse, FreeBSD était-est considéré comme difficile à maîtriser par les utilisateurs d’autres systèmes, GNU/Linux inclus. Le but du projet PC-BSD était de fournir une distribution basée sur FreeBSD, mais néanmoins plus accessible à des utilisateurs moyens. PC-BSD n’était pas une version dérivée (fork) de FreeBSD. Il se […]

» Lire la suite

Les DRM musellent le choix des consommateurs, HP y apporte sa contribution

HP active le DRM dans ses imprimantes au mépris de la liberté de choix de ses utilisateurs bloquant ainsi les cartouches compatibles et nettement moins chers HP (Hewlett-Packard) a défrayé la chronique dans la 2ème quinzaine de Septembre 2016 en poussant un peu plus loin la logique des DRM (Digital Rights Management) La firme a activé un logiciel implanté depuis le mois de mars dans ses imprimantes, qui reconnaît si les cartouches d’encre insérées dans la machine proviennent d’une autre marque que la sienne. Si c’est le cas, le logiciel bloque l’imprimante en lui faisant croire que la cartouche est défectueuse. HP justifie cette pratique de sabotage volontaire en mettant en avant la protection de sa « propriété intellectuelle ». […]

» Lire la suite
1 2 3 6