Métropole Rouen — ZFE-m — Zone à Fortes Exclusions des Moins-que-rien

STOP à l’OBSOLESCENCE PROGRAMMÉE
à très court terme (2022, 2023, 2024, 2025)
de nos Véhicules à Moteur thermique.
C’est Anti-Écologique, Anti-Démocratique
et de plus totalement ANTI-SOCIAL !

Vous serez bientôt arrêté·e·s et verbalisé·e·s pour :
« Délits de sale gueule, de pauvreté et de rébellion ! »

– Mise à jour : le 21/05/2022

Les Bobos, les Écologistes, les Socialistes et La République-en-Marche — Tous unis pour bouter les Pauvres hors des Métropoles dont celles de Rouen et Paris !

À la prochaine Présidentielle d’Avril 2022 puis aux Législatives de Juin 2022 qui vont suivre, il faut censurer les censeurs !
*  *  *  *  *  *  *  *  *  *
Ne votez surtout pas pour un·e candidat·e dont le parti / le programme valide dès maintenant la mise en place et/ou l’extension des ZFE-m avant la date limite du 31/12/2024 imposée par la loi Climat et Résilience !
*  *  *  *  *  *  *  *  *  *
Métropole Rouen — ZFE-m :
Qu’en pensent les candidat·e·s à la Présidentielle 2022 ?
*  *  *  *  *  *  *  *  *  *
STOP à la vie toujours plus chère – toujours trop chère !

 

1- La RUSSIE totalitaire du Dictateur mafieux et Criminel de guerre POUTINE, qui est prêt à utiliser l’Arme nucléaire, mène une Guerre inique contre la Libre UKRAINE et par ricochet les Démocraties de l’Union européenne. Le PIRE est devant nous.
2- L’irresponsable Métropole ROUEN Normandie, qui n’a toujours pas le sens des vraies priorités, persiste et signe avec l’extension de sa ZFE-m de Merde alors que les prix des matières premières sont en train d’exploser et que l’Armée russe pourrait bientôt nous frapper ici en France.
3- Élus de la Métropole ROUEN Normandie, réveillez-vous et montrez-vous enfin dignes de votre fonction face à cette situation inédite depuis 1945 qui est hautement dangereuse et anxiogène !
4- Ce n’est pas la pollution atmosphérique liée au trafic automobile qui va nous tuer à petit feu mais les bombes russes sur nos habitations, écoles, hôpitaux, routes et centrales nucléaires dès qu’elles toucheront notre sol !

◊ Au sommaire

♦ ZFE-m / Le spectre des GILETS JAUNES10 !

Oyez, oyez, oyez !
Vous les Braves Automobilistes constamment Arnaqués et Spoliés !

La majorité des Élus du Conseil communautaire de la Métropole ROUEN Normandie, mené à la baguette par l’équipe socialo-écolo-punitive de Nicolas Mayer-Rossignol et Jean-Michel Bérégovoy, a voté pour l’Obsolescence Programmée à court et moyen termes de tous nos véhicules à moteur thermique (gazole et essence), utilitaires – poids lourds et particuliers.

Pour produire des véhicules à moteur électrique classés Crit’Air vert (soi-disant non-polluant… mais qu’à l’utilisation… et encore) avec une colossale batterie de plusieurs centaines de kilos (qu’il faudra régulièrement recharger, recycler et changer en fin de vie – environ tous les 8 ans pour plusieurs milliers d’euros), le pillage des ressources naturelles de notre planète va continuer à fortement augmenter. Alors que nous aurions pu moderniser le parc existant des voitures à moteur thermique en faisant baisser leur niveau de pollution atmosphérique sans avoir besoin de produire de nouveaux véhicules.
Où est l’Écologie positive dans cette démarche archaïque du XXe siècle qui favorise l’obsolescence programmée, l’utilisation de nouvelles ressources et le réchauffement climatique de notre planète ?

Cette année 2022 est le début de la mise en œuvre à grande échelle de cette politique publique inique qui va saigner à blanc d’abord plusieurs dizaines de milliers – puis des centaines de milliers d’automobilistes de la Métropole Rouen Normandie et des villes avoisinantes.
Ces Élus locaux ne défendent pas nos intérêts d’administrés-citoyens, nous qui avons déjà du mal avec nos fins de mois, mais leur vision ultra utopique d’une écologie que punitive, eux qui ne connaissent pas de fins de mois difficiles. En plus de la pandémie du COVID-19 voici maintenant celle de la ZFE-m.

Ces Élus locaux, qui ne roulent que pour eux-mêmes mais pas pour notre Métropole Rouen ni notre Planète, nous souhaitent du fond du cœur une Année 2022 de MERDE bien pourrie !

Mouvement des Gilet Jaunes — Saison 1

Pour mémoire, le Mouvement des Gilets Jaunes en France est le Mouvement social spontané CONTRE la Hausse des prix du carburant et la Baisse du pouvoir d’achat que Jupiter et sa majorité ont voulu imposé à la « Populace ».
Il a pour origine un appel à manifester sur les réseaux sociaux et a connu un pic de manifestants de 287.710 personnes le 17 novembre 2018 selon le Ministère de l’Intérieur.
il s’agit de la crise la plus grave de la Cinquième République depuis les évènements de Mai 1968. La durée de la contestation est aussi la plus longue de la Cinquième République.

Photo : Manifestants contre le Régime monarchique face aux Forces de l’ordre à Rouen, le .

Mouvement des Gilet Jaunes — Saison 2… à venir

Avec les désastreuses conséquences de la mise en place de la Zone à Faibles Émissions –  mobilité (ZFE-m) sur la Métropole Rouen Normandie et plus généralement des ZFE-m dans toute la France métropolitaine, tous les ingrédients explosifs sont à nouveau présents pour lancer la Saison 2.
Comme les Élus nationaux et locaux n’ont absolument rien compris – appris de la Saison 1, il ne reste plus qu’à allumer la mèche pour démarrer la Saison 2 de la Contestation populaire. Saison 2 = Saison 1 à la puissance 10 !

♦ Késako une « ZFE-m » ?

D’après la définition de la loi « Climat et Résilience » promulguée et publiée au Journal Officiel le 22/08/2021, la ZFE-m est une « Zone à Faibles Émissions – mobilité » (voir Titre IV : Se Déplacer – Articles 103 à 147).

Une « Zone à Faibles Émissions – mobilité » (ZFE-m), c’est-à-dire une « Zone à Fortes Exclusions des Moins-que-rien », est un secteur géographique défini où la circulation des véhicules les plus émetteurs de polluants atmosphériques est interdite par décision du Maire. Ainsi, l’objectif est d’améliorer au quotidien la qualité de l’air, ici dans la Métropole Rouen Normandie, et de garantir à ses habitants de respirer un air qui ne nuise pas à leur santé, mais au détriment du pouvoir d’achat des plus modestes et du pillage sans cesse répété des ressources naturelles de notre planète. L’accès à la circulation des véhicules les moins polluants à ce secteur permet de faire baisser les émissions de polluants notamment dans les grandes agglomérations. Seuls les véhicules immatriculés sont concernés.

Égaux mais Bien séparés — L’INTERDICTION d’entrer – de circuler – de stationner des véhicules NC et Crit’Air 5 – 4, puis 3 et 2, et enfin 1 dans les Zones à Faibles Émissions – mobilité (ZFE-m), va être un colossal drame social. Les Français·es sont – seront condamné·e·s à choisir entre la fin du mois (lutte pour la survie) et la fin du monde (lutte contre le réchauffement climatique) !

Si le Président et la Majorité de la Métropole Rouen Normandie avaient bien voulu prendre en compte aussi l’intérêt des Automobilistes-Habitants-Citoyens, cette loi sur la ZFE-m aurait pu être mise en application localement qu’à partir du 1/01/2025, comme chez nos voisins des Agglomérations de Caen et du Havre. C’est une colossale FAUTE politique, sociale et humaine de ces Élus !

Mais aujourd’hui dans les faits, c’est une « Zone à Fortes Exclusions des Moins-que-rien » , c’est-à-dire des pauvres, des modestes, des ruraux, des jeunes, des vieux, et de toutes celles – tous ceux qui ont régulièrement du mal à finir leurs fins de mois, c’est à dire la majorité des Habitant·e·s-Automobilistes de la Métropole Rouen Normandie !

La Métropole ROUEN Normandie (à ce jour 71 communes avec ~ 492.000 habitants), dont le Président n’est autre que le Maire bobo-écolo-socialiste de Rouen, a décidé d’imposer à marche forcée la mise en place en plusieurs étapes (2021, 2022, 2023 et 2024) de la ZFE-m dans notre agglomération sans tenir compte de la réalité socio-économique locale et des très graves répercussions que cela va avoir sur la vie quotidienne, le niveau de vie et le pouvoir d’achat des Habitant·e·s-Automobilistes de la Métropole, mais aussi de celles et ceux venant de l’extérieur de celle-ci.

ZFE-m = Racket délibéré, revendiqué haut et fort, qui est méthodiquement organisé par les Pouvoirs publics et la Métropole Rouen Normandie !
ZFE-m = Très forte diminution annoncée et assumée par les Pouvoirs publics et la Métropole Rouen Normandie du pouvoir d’achat des familles d’automobilistes concernées !
ZFE-m = Le retour des Gilets Jaunes10 (à la puissance 10) !
HALTE au RACKET continuel des AUTOMOBILISTES par les Pouvoirs publics et la Métropole ROUEN Normandie ! Pour eux, Tous les Automobilistes ne sont que des Délinquants routiers et des Pollueurs urbains en puissance !

♦ NON, les Véhicules Électro-Nucléaires (classés Crit’Air Vert ! ?) ne sont Pas du tout Écologiques !

L’Arnaque Écologique de la Décennie ! — Nous sommes face à un enfumage de première de la population qui est soigneusement organisé par les Pouvoirs publics, les Industriels de l’Automobile et du Nucléaire, et la majorité des Députés de la Nation et des Élus de la Métropole ROUEN Normandie.

L’Arnaque Écologique de la Décennie — La voiture électrique du peuple rechargée à l’énergie nucléaire (70% de la production nationale d’électricité). Il paraîtrait que c’est super écologique !

Non, la voiture électrique n’est pas écologique

[VOLET 1/3] — Promue sans la moindre réserve par les industriels et les politiques, l’auto électrique serait le véhicule « propre ». Or, comme le montre Reporterre dans cette grande enquête, de la production des batteries à leur durée de vie, en passant par le renouvellement du parc, le poids des véhicules et leur usage, le caractère écolo de l’auto électrique n’a absolument rien d’évident.
Premier volet : qu’en est-il des émissions de gaz à effet de serre ?

La voiture électrique cause une énorme pollution minière

[VOLET 2/3] — Grosse émettrice de gaz à effet de serre, la construction des voitures électriques consomme aussi une très grande quantité de métaux. Lithium, aluminium, cuivre, cobalt… le boom annoncé de la production de « véhicules propres » réjouit le secteur minier, l’un des plus pollueurs au monde, et promet un enfer aux populations des régions riches de ces matières premières.

Derrière la voiture électrique, l’empire des GAFAM

[VOLET 3/3] — Pour vanter son supposé caractère écolo, les promoteurs de la voiture électrique s’appuient sur des performances inexistantes. Surtout, ils la placent au cœur d’un système de mobilité centré sur la voiture autonome, donc l’intelligence artificielle.

♦ Ce qui attend les Automobilistes de la Métropole Rouen concernés par la ZFE-m au 3/01/2022, puis au 1/09/2022

Document d’AgitProp de la Métropole Rouen Normandie (Phase 2 – Décembre 2021 – v.3)

C’est une approche typiquement technocratique et monarchique (de type jupitérien) de la part de la Métropole Rouen Normandie qui est totalement déconnectée de la réalité terrain des habitant·e·s de la Métropole et de celles et ceux qui y viennent ou y transitent.
La Métropole interdit et élargit l’interdiction puis elle sanctionne les Automobilistes concernés, sans avoir réalisé au préalable une étude professionnelle et sérieuse pour mesurer l’impact réel de ses graves décisions et les moyens à mettre en œuvre en amont pour ne pas rendre obsolètes (impropres à la circulation et au stationnement) des centaines de milliers de voitures à moteur thermique durant les prochaines années.
Elle met, comme d’habitude, la charrue avant les bœufs. Voila ce qui arrive quand le dogmatisme écologique (fin du monde) prévaut sur l’intelligence et le pragmatisme (fin du mois) !

Au 1/09/2022 — Plus de 36.000 véhicules résidant (soit plus d’une voiture sur 10) dans la Métropole ROUEN Normandie sont / seront rendus définitivement obsolètes et hors-la-loi, donc bons que pour la casse !
Et le Maire de Rouen et Président de la Métropole Rouen a l’outrecuidance de vouloir nous vendre son Écologie PUNITIVE comme étant la seule et unique bonne solution pour essayer de limiter la pollution en ville. Que nenni !

Pour une Métropole ROUEN Normandie « apaisée », la majorité de ses Élus a décidé de taxer grave les « Moins-que-Rien » qui osent venir polluer sans vergogne les rues des communes concernées !

Alors, si vous n’avez pas les moyens financiers de changer de véhicule comme sûrement la majorité des Automobilistes concernés (il faut compter plusieurs dizaines de milliers d’euros pour une voiture neuve à moteur électrique car les véhicules à moteur thermique seront définitivement bannis des ZFE-m au plus tard en 2030 – à bien garder à l’esprit)…

Le Maire de Rouen et Président de la Métropole Rouen Normandie
et Son Adjoint en charge, entre autres choses, de l’Écologie punitive
du haut de leur dédain pour les plus modestes – vous somment :
– de prendre les Transports en commun
(quand il y en a et qu’ils sont adaptés),
– de grimper sur votre Vélo
(si vous vous sentez en forme et en sécurité), ou
– de faire de la Marche à pied
(si la distance et votre condition physique vous le permettent).
– Sinon ? De rester bien confinés chez vous et d’y végéter !

À partir du 1/09/2022, les véhicules des particuliers seront aussi concernés, qu’il s’agisse d’une voiture, d’un cyclomoteur, d’une moto… d’un véhicule utilitaire léger, d’un poids lourd… dès lors qu’ils sont dotés d’un classement Crit’Air 4 ou 5 ou NC (non classé).

Une Carte plus détaillée et dynamique de cette ZFE-m de merde de la Métropole Rouen Normandie qui exclut les plus modestes d’entre nous de l’accès à une vie libre et démocratique. Les Bobos, Écologistes, Socialistes et Renaissance (confédération LaRem, MoDem et Horizons) sont tous unis contre le Peuple, notre pouvoir d’achat et nos libertés individuelles !

Quatre Maires courageux (car les pressions et représailles financières de la Métropole sont toujours possibles !) et eux soucieux de leurs administrés et de leurs visiteurs ont décidé pour l’instant de ne pas rejoindre la ZFE-m imposée dès maintenant par la majorité des Élus de la Métropole ROUEN Normandie. Ce sont ceux des villes de Maromme (MRM), Mont-Saint-Aignan (MSA), Saint-Étienne-du-Rouvray (SER) et Saint-Léger-du-Bourg-Denis (SLBD).

Dernières nouvelles – Janvier 2022
– Le Maire de Déville-lès-Rouen (DLR) – qui avait pourtant voté pour la ZFE-m – a envoyé une demande de surseoir à celle-ci au Président de la Métropole Rouen Normandie. Il est toujours en attente de la réponse !
– Idem pour le Maire de Notre-Dame-de-Bondeville (NDB), qui maintenant dit que si la ville de DLR ressort du périmètre de la ZFE-m, sa ville fera la même demande que celle de DLR, ne voulant pas que NDB se retrouve seule et éloignée des autres villes de la ZFE-m.

♦ Les vrais chiffres officiels de l’État sur la ZFE-m de la Métropole Rouen Normandie

D’après les statistiques de l’État pour l’année 2021, le Parc automobile local qui ne pourra plus du tout circuler ni stationner 24h/24 et 7j/7 dans tout le périmètre de la ZFE-m (quel que soit le type de voie) de la Métropole Rouen Normandie se décompose comme suit.

À partir du 1er Septembre 2022 / Vignettes Crit’Air 4 + 5 + NC
  • Véhicules résidant dans la ZFE-m: + de 36.000, soit 11% du parc résidant !
  • Véhicules provenant de 20 km autour de la ZFE-m : + de 98.000, soit 16% du parc extérieur !
  • Soit plus de 134.000 véhicules, c-à-d 14% du parc total, sont concernés par cette mesure Anti-Écologique, Anti-Démocratique et de plus totalement ANTI-SOCIALE !
Durant l’année 2023 ou 2024 ? / au moins Vignettes Crit’Air 3 + 4 + 5 + NC
  • Véhicules résidant dans la ZFE-m : + de 105.000, soit 31% du parc résidant !
  • Véhicules provenant de 20 km autour de la ZFE-m : + de 254.000, soit 41% du parc extérieur !
  • Soit plus de 359.000 véhicules, c-à-d 37% du parc total, seront concernés par l’extension de cette mesure Anti-Écologique, Anti-Démocratique et de plus totalement ANTI-SOCIALE !

Et pendant ce temps, la Métropole ROUEN Normandie et la majorité de ses Élus nous cachent volontairement ces données et restent totalement muets sur ces chiffres astronomiques ainsi que leurs conséquences extrêmement néfastes pour tous les Automobilistes qui vont durement subir le joug de cette infâme ZFE-m.
Vive la soi-disant « démocratie participative » à la sauce des bobos-écolos-socialistes !

ZFE-m de la Métropole Rouen Normandie = RACKET institutionnel en bande organisée avec BAISSE très significative et imminente du Pouvoir d’achat et de la Liberté de circuler des Automobilistes-Habitants concernés et de leurs familles.

Zone à Faibles Émissions – Mobilité — Métropole ROUEN Normandie | Les vrais chiffres officiels de l’État concernant l’Exclusion Forcée (interdiction de circuler + de stationner) de dizaines puis de centaines de milliers d’automobilistes

♦ Les calamiteuses ZFE-m de la Métropole ROUEN Normandie (MRN) et des autres Métropoles

Et Quid des Personnes du 3ème âge et des Handicapés ?
  • La Métropole Rouen Normandie leur propose de prendre leur voiture à pédales. Le sport, c’est bon pour la santé et aussi pour les neurones ! Les Élus de la Métropole Rouen Normandie devraient se l’appliquer à eux-mêmes. Cela leur éviterait peut-être de prendre des décisions Anti-Écologiques, Anti-Démocratiques et totalement Anti-Sociales !

Où en sont les ZFE-m chez nos voisins normands de Caen (14) et du Havre (76), et en France ?

La loi « Climat et Résilience » de 2021 (voir plus haut) impose la création de ZFE-m dans les Agglomérations de plus de 150.000 habitants au plus tard le 31/12/2024.

En l’état actuel des informations publiques connues, les Collectivités de Caen c’est-à-dire Caen-La-Mer Normandie avec ~ 268.000 habitants -et- du Havre c’est-à-dire Le Havre Seine Métropole avec ~ 268.000 habitants vont-devront mettre en place une ZFE-m qu’à partir de fin 2024. Cela va laisser plus de temps aux Automobilistes concernés pour essayer de se retourner financièrement pour le changement des véhicules à moteur thermique devenus obsolètes.

Je le redis — C’est une colossale FAUTE politique, sociale et humaine de la majorité des Élus de la Métropole ROUEN Normandie que d’avoir mis en application à grande échelle cette ZFE-m de MERDE dès septembre 2022 !

♦ Supercherie de la Métropole Rouen concernant la pollution de l’air, des sols et des cours d’eau

LUBRIZOL Corporation — Pollueur & Empoisonneur industriel multi-récidiviste toujours pas condamné par la Justice !

Nous nous rappelons tous de la Méga-Catastrophe du 26/09/2019 dans l’usine LUBRIZOL à Rouen classée Seveso seuil haut et les entrepôts attenants de Normandie Logistique. Près de 10.000 tonnes de produits chimiques hautement toxiques ont brûlé pendant des heures et des heures générant un épais nuage noir vers le Nord, d’au moins 40 km de long sur 6 km de large, hautement nocif pour la santé des populations, des animaux, des végétaux, des sols et cours d’eau.

26/09/2019 — La méga-catastrophe Seveso chez LUBRIZOL et Normandie Logistique à Rouen a bouleversé durablement la vie des habitants de la Métropole Rouen Normandie !

À ce jour la population de la Métropole Rouen n’a toujours aucune information fiable, sincère et détaillée, et la multinationale multimilliardaire LUBRIZOL, pollueur-empoisonneur industriel multirécidiviste à grande échelle, est toujours en pleine activité au cœur-même de la capitale administrative de la Normandie !

Et que fait le Maire de Rouen et Président de la Métropole Rouen Normandie ?
Il ménage la multinationale multimilliardaire LUBRIZOL -mais en même temps- il mène la vie très dure aux pauvres automobilistes avec sa ZFE-m de Merde !

• Le soi-disant « ÉCOQUARTIER Flaubert » de Rouen — Fumisterie écologique !

Malgré la méga-catastrophe chimique chez LUBRIZOL en 2019 (c’était hier), cet Écoquartier Flaubert, qui n’en a que le nom, sort de terre petit à petit. La fin des travaux de la première tranche est prévue pour fin 2023. Cerise sur le gâteau « écologique » rouennais, il se situe qu’à quelques centaines de mètres du pollueur-empoisonneur industriel multirécidiviste LUBRIZOL et il est coincé entre les grands axes routiers Avenue Jean Rondeaux – Boulevard Jean de Béthencourt / Quai de France – Voie rapide Sud III / Pont Flaubert.

Photo édifiante prise le jour du méga-incendie toxique de l’usine Seveso LUBRIZOL, jeudi 26/09/2019, à Rouen (Seine-Maritime)

Auriez-vous vraiment envie d’y travailler et/ou d’y habiter pour être en première ligne / aux premières loges ? Et si vous n’êtes pas sages, la Maison d’arrêt de Rouen se trouve juste en face de cet « Écoquartier » !

Et que fait le Maire de Rouen et Président de la Métropole Rouen Normandie ?
Il persiste à maintenir en l’état ce méga-projet immobilier non-écologique et il continue aussi de mener la vie très dure aux pauvres automobilistes avec sa ZFE-m de Merde !

• ZFE-m et Pollution atmosphérique

Une nouvelle arnaque « écologique » du type LUBRIZOL et Écoquartier Flaubert.

Où sont les vraies mesures détaillées de la pollution de l’air générée par le trafic routier à Rouen et en Métropole ? Actuellement en Métropole Rouen Normandie, il n’y a que quelques capteurs pour mesurer la pollution / qualité de l’air, alors qu’il en faudrait au moins des dizaines.
Comment la Métropole Rouen a pu décider de nous imposer à marche forcée la ZFE-m si elle ne dispose pas d’outils fiables et adaptés pour prendre une décision aussi importante qui va gravement impacter à court terme la vie quotidienne de dizaines de milliers d’automobilistes ?
Comment la Métropole Rouen va pouvoir mesurer les futurs impacts de la ZFE-m si elle ne dispose pas d’outils fiables, adaptés et en nombre suffisant pour suivre l’évolution fine de la pollution atmosphérique ?

Et que fait le Maire de Rouen et Président de la Métropole Rouen Normandie ?
Fidèle à lui-même, il continue de taper très fort sur les petits et pauvres automobilistes en nous imposant manu militari l’extension de sa ZFE-m de Merde aux voitures particulières dès septembre 2022 !

♦ Et aussi l’extraordinaire imbroglio du projet « Contournement Est de Rouen » (CER)

En Métropole ROUEN Normandie nous n’avons pas de pétrole mais des idées et des positions qui fluctuent fortement au cours du temps. Un demi-siècle (50 ans !) de marasme politique mené par des Élus soit-disant compétant qui agiraient pour le bien commun. Que nenni !

*  *  *  *  *  *  *  *  *  *
Contournement Est de Rouen :
Qu’en pensent les candidat·e·s à la Présidentielle 2022 ?
*  *  *  *  *  *  *  *  *  *

Nicolas Mayer-Rossignol -une vraie girouette politique- est « POUR la ZFE-m » manu militari -mais- « CONTRE le CER » qui pourtant désengorgerait bien la Métropole Rouen. Il y a vraiment de quoi y perdre son normand (pour ce qu’il en reste) !

Le maire de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol, propose de déplacer (où ?) la statue de Napoléon, place du Général-de-Gaulle (Hôtel de ville), pour y mettre une « figure féminine », mais surtout pas Jeanne d’Arc ! C’est de la pure démagogie écolo-socialiste !

Restez connectés, nous reviendrons bientôt sur ces projets ZFE-m et CER au fur et à mesure de l’actualité…