Distributions GNU/Linux

1. OUI, les systèmes d’exploitation libres (distributions) GNU/Linux sont bien destinés à TOUTES et TOUS. De plus, ils sont libres de tout Big Brother (GAFAM & Consorts) ! 😎

  • Mise à jour : 8/08/2018 – Tableau « Classement TOP15 Distributions GNU/Linux & BSD » par popularité sur 6 mois »

Free Software Foundation (FSF) : « Logiciel libre, société libre ! ». La FSF est un acteur majeur dans la communauté mondiale du Logiciel Libre.

Adopter et utiliser une DISTRIBUTION libre GNU/Linux et les LOGICIELS LIBRES associés, c’est :

  • Réaliser une économie moyenne de plusieurs centaines d’euros par an, voire beaucoup plus,
  • S’affranchir des virus, trojans, rootkits, malwares et autres logiciels malveillants,
  • Limiter la surveillance et l’espionnage par les « Big Brothers » de toute sorte, y compris les GAFAM et Consorts,
  • Avoir un ordinateur qui est toujours aussi rapide qu’au premier jour,
  • Avoir un système stable et fiable sans prise de tête, et
  • Avoir un système d’exploitation respectueux de votre vie privée ainsi que de l’environnement qui évolue au fil du temps sans avoir besoin de changer d’équipement.

Pour celles et ceux ayant besoin de garder leur Windows propriétaire, probablement (encore) la majorité des utilisateurs, malgré ce que les « barbus » du Libre en disent, l’installation d’une distribution libre GNU/Linux en double amorçage (dual boot) avec Windows vous permettra de découvrir en douceur le monde merveilleux et multiple du Logiciel Libre.

Si par contre vous avez décidé de remplacer vos vieilles « Fenêtres » démodées, incluant Windows 10 Big Brother, qui siphonnent sans aucune vergogne votre porte-monnaie et vos données privées – professionnelles ; alors, passez vite à une, voire à plusieurs distributions GNU/Linux.
Votre ordinateur, votre vie privée et votre portefeuille vous diront un grand merci !

Consultez la liste des Logiciels Libres !
Le LIBRE, ce sont des vacances toute l’année !

Pour une reprise en main de nos outils informatiques et de notre vie numérique | Logiciel Libre – Société Libre : Utiliser, Étudier, Améliorer, Redistribuer | Copyleft (ↄ)

Faites plaisir à votre PC, offrez-lui le LIBRE.
N’ayez peur ni de la liberté ni de l’innovation ni de la modernité !
Reprenez le contrôle de votre vie numérique avec les Logiciels Libres !

2. Une distribution libre LINUX ou GNU/LINUX

— qui devrait être appelée distribution libre GNU/Linux pour faire référence aux logiciels du projet GNU (GNU’s Not UNIX) — est un ensemble cohérent de logiciels, la plupart étant des logiciels libres, assemblés autour du noyau Linux.

Il existe une très grande variété de distributions (systèmes d’exploitation) libres, ayant chacune des objectifs et une philosophie particulière.

Les éléments différenciant principalement les distributions libres sont :

Distributions libres GNU/Linux : AMÉLIOREZ VOTRE MONDE et libérez-vous de tous les Big Brothers !

  • la convivialité : facilité de mise en œuvre répartie en niveaux de connaissance utilisateur (du débutant à l’expert),
  • l’intégration : taille du parc de logiciels validés et distribués,
  • la notoriété : communauté informative pour vous aider et résoudre les problèmes,
  • l’environnement de bureau : GNOME, KDE, Mate, Unity, Cinnamon, Xfce, etc. Il est important, lors du choix de sa distribution de faire aussi le choix de son bureau car c’est l’outil avec lequel l’utilisateur interagit avec sa machine et sa distribution,
  • le type de paquet utilisé pour distribuer un logiciel (principalement « DEB » et « RPM »), et
  • le mainteneur de la distribution : généralement une association, une communauté ou une entreprise.

Leur point commun est le noyau (kernel) et un certain nombre de commandes.

« Linux » est donc un noyau (parmi d’autres).
« GNU » est un ensemble de programmes utilitaires.
« GNU/Linux » est le système d’exploitation (distribution) libre.

GNU/Linux | Le système d'exploitation d'enfer qui vous emmène directement au paradis !

GNU/Linux | Le système d’exploitation d’enfer qui vous emmène directement au paradis !

Les distributions GNU/Linux et l’immense majorité des logiciels contenus dans une distribution sont libres, mais « libre » ne veut pas toujours dire « gratuit », même si les logiciels libres sont généralement distribués gratuitement par leurs développeurs.

Ainsi, lorsque l’on « achète » une distribution GNU/Linux, le prix payé est celui du média, de la documentation incluse et du travail effectué pour assembler les logiciels en un tout cohérent. Toutefois, pour se conformer aux exigences des licences utilisées par ces logiciels, les communautés et entreprises qui éditent ces distributions acceptent de mettre à disposition les sources des logiciels sans frais supplémentaires.

La multiplication des distributions GNU/Linux a pu dans le passé être vu comme un inconvénient.

Linus Torvalds : Doigt d’honneur à tous les Big Brothers. Attention à ne pas le mettre dans le nez !

Linus Torvalds : Doigt d’honneur à tous les Big Brothers. Attention à ne pas le mettre dans le nez !

Mais Linus Torvalds, informaticien américano-finlandais connu pour avoir créé en 1991 le noyau Linux dont il continue à diriger le développement, défend au contraire avec vigueur la multiplicité de distributions spécialisées, chacune sur un créneau particulier, à côté des distributions orientées « grand public » comme par exemple Ubuntu, Linux Mint, Mageia, openSUSE et Fedora.

Mais comme toujours, trop de choix (à ce jour plus de 300 distributions sont actives, voire le double en comptant les confidentielles !) tue le choix, surtout quand deux ou plusieurs distributions qui se voudraient différentes sont construites sur la même grande distribution de base et qu’en fin de compte la différence entre l’originale et la copie n’est que d’ordre cosmétique !

Alors, pour les débutants (non-experts), jouez la qualité de l’original en limitant votre choix à des distributions GNU/Linux majeures et généralistes. Vous aurez ainsi l’assurance de ne pas vous tromper et de passer utilement et agréablement votre temps avec un système d’exploitation libre.

La distinction entre « distributions GNU/Linux non-commerciales et commerciales » est importante car les choix en matière de technologie ou de marketing ne sont pas fondés sur les mêmes critères selon qu’ils sont faits :

  • par des bénévoles organisés en démocratie directe comme les projets Arch Linux, Debian ou Mageia, ou
  • par le(s) propriétaire(s) d’une société commerciale comme Canonical (Ubuntu), Red Hat (Fedora) ou Suse – Micro Focus International (openSuse).

3. Les familles majeures de distributions libres GNU/Linux (5) et Unix BSD (3)

En termes de nombre d’utilisateurs – machines (PC de bureau, PC portable, Tablette et Serveur), ce sont :

GNU/Linux (GNU’s Not Unix/Linux) :

  • ARCH Linux et ses dérivées comme Manjaro Linux ou Antergos
  • DEBIAN et ses dérivées comme Ubuntu (Canonical), Linux Mint, Zorin OS, Deepin, Kali Linux, Knoppix, et leurs nombreuses variantes et dérivées
  • RED HAT et ses dérivées comme CentOS, Fedora et leurs variantes, et Mageia ou PCLinuxOS (feue Mandriva)
  • SLACKWARE et ses dérivées comme Puppy Linux
  • SUSE et ses dérivées comme openSUSE et openSUSE Li-f-e

Unix BSD (Berkeley Software Distribution) :

  • FreeBSD et ses dérivées comme TrueOS (ex PC-BSD), FreeNAS, GhostBSD ou NextBSD
  • NetBSD et ses dérivées
  • OpenBSD et ses dérivées

À ce jour, plus de 300 distributions GNU/Linux et Unix BSD, des plus au moins utilisées, sont actives dans le monde dont quelques dizaines très populaires :

Arbre généalogique très complet
avec la chronologie des distributions GNU/Linux,
incluant maintenant Android (de Big Brother Google).
Le Libre libère la créativité et favorise la diversité !

-Version Décembre 2016 mise à jour en Août 2017-
N’hésitez pas à zoomer (EXPAND THE IMAGE) pour y voir plus clair
et de préférence avec le butineur libre Mozilla Firefox !
Pour une lecture aisée de la « Timeline », un grand écran d’au moins 24″ est recommandé.

4. Popularité des distributions libres sur les 6 derniers mois

GNU/Linux | Développeurs-Philosophes du Logiciel Libre pour un planète bleue sous le contrôle éclairé de ses citoyens !

Le tableau ci-dessous présente le classement des 15 distributions libres les plus populaires en quelques points clés sur environ les 305 qui sont en développement actif

  • Date de création : avec la publication de la première version stable.
  • Mainteneur : soit une entreprise, une communauté ou association à but non lucratif, une poignée avec quelques contributeurs.
  • De quelle autre distribution : celle-ci est – était initialement issue.
  • Public cible : débutant, intermédiaire, confirmé ou avancé en fonction du niveau technique d’accessibilité de la distribution.
  • Environnement de bureau : par défaut ou celui mis en avant (il peut ne pas y en avoir).
  • Utilisation : préconisée ou la plus populaire, essentiellement bureau et/ou serveur.
  • Type de paquets : rpm, deb, pacman, etc. utilisé pour le système, les logiciels et les pilotes.
  • Choix de la version des paquets : plus de stabilité, plus d’innovation ou entre les deux.

Tableau TOP 15 Distributions GNU/Linux & BSD*

#Nom de la
Distribution
Date_création
Éditeur et/ou
Mainteneur
Issue_de
Public cible
Niveau
1er Bureau
Utilisation
Paquets
Type - Version
1Manjaro
2013
Une poignée
Arch Linux
Intermédiaire
Confirmé
Xfce
Bureau
pacman
récente
2Linux MINT
2006
Une poignée
Ubuntu et Debian
TOUSCinnamon
Bureau
deb
stable
3Ubuntu
2004
Canonical Ltd.
Debian
TOUS
Avancé
Gnome (ex Unity)
Bureau, Serveur
deb
stable et récente
4elementary
2011
elementary LLC
Ubuntu, Debian
TOUSPantheon
Bureau
deb
5MX Linux
2016
Une poignée
Debian et antiX
TOUS
Distro très récente !
Xfce
Bureau
deb
stable
6DEBIAN
1993
ASSOCIATION
elle-même
Confirmé
Avancé
Gnome
Bureau, Serveur
deb
stable et instable
7Solus
2015
Une poignée
Aucune
Distro très récente !Budgie
Bureau
eopkg
récente
8Fedora
2003
Communauté
Red Hat
Confirmé
Avancé
Gnome
Bureau, Serveur
rpm
récente
9openSUSE
1994
Communauté
Suse, Slackware
TOUS
Avancé
KDE
Bureau, Serveur
rpm
stable et instable
10Antergos
2013
Une poignée
Arch Linux
ConfirméGnome
Bureau
pacman
récente
11Zorin OS
2009
Zorin Group
Ubuntu
TOUSWindows 7-like
Bureau
deb
stable et récente
12CentOS
2004
Communauté
Red Hat
Confirmé
Avancé
Gnome
Bureau, Serveur
rpm
récente
13ARCH LINUX
2002
Une poignée
elle-même
Avancé !Aucun !
Bureau, Serveur
pacman
récente
14TrueOS*
2006
iXsystems (PC-BSD)
FreeBSD
Confirmé
Avancé
Lumina
Bureau, Serveur
TXZ
récente
15Kali Linux
2006
Offensive Security
Debian
Spécialistes
Avancé
Gnome
Bureau, Serveur
deb
stable

« Popularité » sur DistroWatch à début Août 2018 sur les 6 derniers mois
basée sur la moyenne du nombre de visites par jour (un seul « hit » par adresse IP / jour est compté).

Nota bene :
• Les statistiques de classement par « Page Hit » de DistroWatch sont un moyen basique de mesurer « la popularité » des distributions GNU/Linux et d’autres systèmes d’exploitation libres, comme BSD, parmi les visiteurs de ce site. Elles ne sont corrélées ni par leur usage, ni par leur qualité et ne devraient donc pas être utilisées pour mesurer « la part de marché » des distributions. Elles montrent simplement le nombre de fois où une page de telle ou telle distribution sur DistroWatch.com a été consultée chaque jour (un seul « hit » par adresse IP / jour est compté), rien de plus.
DEBIAN : Sachant que UBUNTU et ses variantes sont toutes basées sur DEBIAN – LA distribution communautaire, non-commerciale et universelle de haut niveau – et que Linux MINT et ses variantes sont basées soit sur UBUNTU soit sur DEBIAN, la famille DEBIAN, au sens large du terme, arrive largement en tête des cinq grandes familles majeures de distributions libres GNU/Linux sur au moins les ordinateurs en poste client.
ARCH Linux : Cette distribution communautaire, plutôt réservée à un public très averti, renforce sa position en 2017/2018 avec la montée en puissance de distributions grand public basées sur Arch, comme Manjaro, Antergos et ArcoLinux.

Gardez bien à l’esprit que plus une communauté est petite et/ou récente, moins de support aux utilisateurs est disponible, langues incluses. Pour les utilisateurs débutants, il faudra donc s’orienter obligatoirement vers les grandes distributions généralistes qui existent depuis, disons, au moins +/- 5 ans (gage de pérennité et d’expérience).

5. Popularité des distributions libres au fil des ans

Évolution TOP 25 Distributions GNU/Linux & BSD*

#/AN20122013201420152016 et vs 20152017 et vs 2016
1
Linux MINTLinux MINTLinux MINTLinux MINTLinux MINT =Linux MINT =
2
MAGEIAUBUNTUUBUNTUDEBIANDEBIAN =DEBIAN =
3
UBUNTUDEBIANDEBIANUBUNTUUBUNTU =MANJARO +2
4
FedoraMageiaopenSUSEopenSUSEopenSUSE =Ubuntu -1
5
openSUSEFedoraFedoraFedoraManjaro +2Antergos +10
6DebianopenSUSEMageiaMageiaFedora -1openSUSE -2
7ArchPCLinuxOSArchManjaroZorin OS +8Solus +14
8PCLinuxOSManjaroElementaryCentOSElementary +2Fedora -2
9CentOSArchCentOSArchCentOS -1Elementary -1
10PuppyPuppyZorinElementaryArch -1Zorin OS -3
11ZorinCentOSPuppyLXLEDeepin +6Deepin =
12SlackwareZorin OSLubuntuKaliMageia -6TrueOS* +25
13LubuntuCrunchBangLXLEPCLinuxOSPCLinuxOS =CentOS -4
14SnowlinuxFreeBSD*KaliPuppyUbuntu MATE +14Arch -4
15UltimateBodhiPCLinuxOSZorin OSAntergos +23PCLinuxOS -2
16SabayonLubuntuManjaroLubuntuSlackware +17ReactOS +7
17FreeBSD*SlackwareFreeBSD*DeepinLXLE -6Kali +10
18ChakraelementaryBodhiSimplicityLite +1Lite =
19BodhiSparkyLinuxCrunchBangLiteLubuntu -3AntiX +6
20PearSabayonXubuntuBodhiPuppy -6Lubuntu -1
21CrunchBangKaliUltimateSteamOSSolus +18MX Linux ?
22GentooKubuntuSparkyLinuxantiXFreeBSD* +3KDE neon +29
23SolusOSPearDeepinNetrunnerReactOS +34Mageia -11
24FuduntuSnowlinuxRobolinuxXubuntuTails +7Puppy -4
25ROSALiteSimplicityFreeBSD*AntiX -3LXLE -8

« Popularité » sur DistroWatch consolidée par année civile
basée sur la moyenne du nombre de visites par jour (un seul « hit » par adresse IP / jour est compté).

6. Quel système d’exploitation libre GNU/Linux ou Unix BSD choisir ?

Si vous ne savez pas lequel choisir, alors, optez pour une valeur sûre

Choisissez d’abord l’environnement de bureau qui vous convient le mieux. En venant du monde des « Fenêtres » propriétaires et privatrices de libertés, les choix judicieux sont les bureaux Cinnamon ou Xfce voire MATE ou éventuellement KDE que vous trouverez sur les principales distributions libres GNU/Linux et Unix BSD.
Puis, tenez compte de votre niveau en informatique et prenez une grande distribution libre, majeure et généraliste avec une forte communauté d’utilisateurs en France.

Mes distributions préférées du moment en LTS (support à long terme) ou en RR (rolling release – publication continue)

Nota bene : Depuis 2016/2017, je ne recommande plus du tout, en fait, je déconseille très fortement l’utilisation des distributions UBUNTU (Unity -> Gnome Shell) de Canonical, FEDORA de Red Hat, openSUSE de Suse (Micro Focus Technology), et depuis mars 2018, la distribution communautaire pourtant non-commerciale DEBIAN !
Pourquoi ? Car les écrits et les discours de chacun, la philosophie et les valeurs que défendent le logiciel libre, et l’éthique que prône le libre doivent avoir du-un sens. Il faut clairement contrer tous ceux qui disent blanc et en fin de compte dans la réalité font noir.
Le QUATUOR Canonical, Debian, Red Hat et SUSE a signé plusieurs partenariats contre-nature, dont Windows Subsystem for Linux inclus dans Windows 10 Anniversary/Creators Update, avec le Big Brother MICROSOFT Corporation, l’ennemi historique qui siphonne sans aucune vergogne notre vie privée et professionnelle tout en essayant de tuer le logiciel libre. Pour une poignée de dollars US, ce Quartette a renié les valeurs du Libre, retourné sa veste et vendu son âme au diable. Vade retro Satanas !

Dans ma sélection ci-dessous, vous ne trouverez pas (encore) de distribution Unix BSD car elles demandent des connaissances techniques que la plupart des utilisateurs ne possède pas (encore).

AMÉLIORONS NOTRE MONDE ! Découvrez le monde merveilleux du "Logiciel Libre" qui se conjugue au pluriel. Le LIBRE est excellent pour notre santé, notre environnement et notre portefeuille. À essayer rapidement et sans aucune modération.

AMÉLIORONS NOTRE MONDE ! Découvrez le monde merveilleux du « Logiciel Libre » qui se conjugue au pluriel. Le LIBRE est excellent pour notre santé, notre environnement et notre portefeuille. À essayer rapidement et sans aucune modération.

Les utilisateurs débutants apprécieront sûrement l’aide qu’ils pourront obtenir et les autres qu’ils pourront donner.

Consultez cet article pour trouver votre bonheur :