OPé2017 : Le grand débat public est ouvert pour construire une société sans obsolescence programmée

Construisons, ensemble, une société libre et solidaire, sans obsolescence ni vétusté programmées. Protégeons notre planète bleue !

Halte au gaspillage forcé du matériel, des matières premières et de l’énergie qui affecte également le pouvoir d’achat des consommateurs !

Qu’elle soit esthétique, technologique, technique ou logicielle, l’obsolescence programmée regroupe l’ensemble des techniques visant à réduire délibérément la durée de vie ou d’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement. Elle est devenue l’outil de plus en plus répandu d’une société de consommation insoutenable. En plus de déposséder les individus de leurs droits à un usage durable des biens, ce système de production et de consommation s’appuie sur une extraction de matières premières, d’exploitation de terres et de ressources qui arrive à ses limites.

Conscients des enjeux de moyen et long terme au niveau climatique, environnemental, géopolitique, social et sanitaire, l’association Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP) veut réfléchir et agir pour concevoir le monde dans lequel nous voulons vivre. Face à l’absence d’action coordonnée contre l’obsolescence programmée, citoyen-ne-s, intellectuel-le-s, élu-e-s, fabricant-e-s, créatifs et tous ceux qui veulent mettre fin à l’obsolescence programmée s’unissent pour promouvoir une consommation responsable et un modèle économique global alternatif.

Le GRAND DÉBAT public est ouvert : OPÉ2017 !

Ça y est, la plateforme collaborative OPé2017 est officiellement ouverte !

Grâce à la mobilisation des associations et des citoyens, l’effectivité de la garantie légale à 2 ans et le délit d’obsolescence programmée sont désormais inscrits dans la loi, mais c’est insuffisant, et beaucoup reste à faire.

Ayant pris acte de ces problématiques et de l’insuffisance des réponses des pouvoirs publics, HOP (Halte à l’Obsolescence Programmée) a pris l’initiative  de s’unir, avec d’autres organisations – UFC Que Choisir, Green-It France, ZeroWaste France, Les Amis de la Terre, DemocracyOS France et La Communauté Cradle to Cradle (C2C) – autour de problématiques communes afin d’être forces de propositions en vue des élections présidentielles et législatives de 2017…

Halte à l'Obsolescence Programmée (HOP) : Ça y est, la plateforme collaborative OPé2017 est officiellement ouverte !

Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP) : Ça y est, la plateforme collaborative OPé2017 est officiellement ouverte !

L’obsolescence programmée : une aberration économique doublée d’une bombe écologique à retardement

Selon l’Ademe, plus de 100 millions de téléphones portables dorment aujourd’hui inutilisés dans les placards des Français. Cette boulimie technologique est sans cesse alimentée par les constructeurs. Ce qui est lourd de conséquences environnementales et sociétales.
L’obsolescence programmée ne consiste (généralement) pas à introduire dans l’appareil une sorte de machiavélique mécanisme d’autodestruction planifiée (quoi qu’on puisse sérieusement en douter) mais (aussi) à inciter par toutes sortes de moyens le consommateur à se tourner vers un produit neuf…

Obsolescence programmée : le combat s’annonce encore long !

Sept associations entendent inscrire la question de l’obsolescence programmée dans les programmes des candidats à la présidentielle et aux législatives de 2017.
Difficile aujourd’hui de trouver un produit sans obsolescence programmée. L’iPhone 4 en est l’exemple le plus récent : dès lundi 31 octobre, il ne sera plus possible de mettre à jour ce téléphone ou de le réparer, faute de pièces détachées. Dès que celui-ci ne sera plus fonctionnel, les utilisateurs se retrouveront donc obligés de le rendre… pour en racheter un nouveau.

L’iPhone 4 obsolète lundi? « Apple méprise le consommateur et l’environnement »

L’iPhone 4 vit ses dernières heures. Apple a décidé de rendre obsolète lundi 31 octobre son smartphone lancé en 2010. A cette date, il ne sera plus possible de le mettre à jour ou de le réparer, faute de pièces détachées. Une « stratégie d’obsolescence » dénoncée sur RMC.fr par Laetitia Vasseur, fondatrice de l’association Halte à l’Obsolescence Programmée…

Obsolescence programmée, la fin est-elle proche ?

Un appareil qui tombe en panne prématurément, une pièce détachée non disponible, un produit hors garantie, etc. Cette mise hors service d’un équipement avant son usure matérielle, c’est ce que l’on appelle l’obsolescence programmée. Mythe selon certains (innocents), complot réel pour d’autres, la loi sur la transition énergétique estime aujourd’hui que cette pratique, largement répandue, n’est ni plus ni moins qu’un délit. Un an après sa mise en vigueur, quel bilan pouvons-nous en tirer ?

Cash Investigation – La mort programmée de nos appareils / intégrale – France 2

Enquête sur le géant Apple et sur de grandes marques d’électroménager, de téléphonie ou d’ordinateurs, qui font tout pour limiter la durée de vie de leurs produits pour que les consommateurs en achètent davantage. Les techniques de l’ « obsolescence programmée » sont variées et sophistiquées et leurs conséquences sont claires : surconsommation généralisée et au bout de la chaîne, de gros dégâts environnementaux…

Vidéo (1h13) : Qu’est-ce qui a changé 4 ans après la première diffusion de cette vidéo ? Malgré les COP 21 et 22 -ABSOLUMENT RIEN- c’est même pire !